Michel DUMONT

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche


Bienvenue sur mon site. Retrouvez chaque semaine informations et commentaires sur l’actualité nationale, régionale et parisienne, ainsi que des informations sur mes actions pour le 7° arrondissement. N'hésitez pas à me faire part de vos réactions et suggestions (rubrique contact). Bien cordialement. Michel DUMONT Conseiller de Paris

mercredi, 2 avril 2014

LETTRE A MES AMIS POLITIQUES

Paris le 2 avril 2014.

Les élections municipales à Paris se soldent par une défaite déplorable de la droite. Tout nous portait à espérer reprendre notre ville et engager demain une nouvelle politique : - Une situation politique nationale favorable à une alternance. - Un Maire de Paris ne postulant pas à un troisième mandat. - Un ancien Premier Ministre élu en 2012 député de Paris, candidat naturel de l’UMP et du centre en position de rassembler un large électorat. - Des élus de terrain de droite implantés dans leurs arrondissements. - Une base électorale dans l’impatience de cette alternance.

C’est cette espérance qui m’avait conduit à m’engager comme nombre d’élus de terrain parisiens dans cette campagne. Au final, une défaite en totale déphasage avec les formidables résultats des très nombreuses villes reprises à la gauche. La disparition de plusieurs de nos élus de proximité sacrifiés au nom d’un renouvellement doctrinaire. Au final un énorme gâchis dont les conséquences perdureront.

C’est pourquoi j’ai décidé de mettre un terme à mon action politique. Je suis fier d’avoir partagé cette aventure avec vous. Je remercie les nombreux amis politiques qui m’ont accompagné tout au long de ces 40 années de vie militante. Je souhaite à toutes celles et à tous ceux qui vont poursuivre leur action un succès futur bien mérité.

lundi, 24 mars 2014

COMMUNIQUE DU 24 MARS

MICHEL DUMONT APPELLE LES ELECTEURS DU 7E A SE DETERMINER EN CONSCIENCE LORS DU 2ème TOUR

Placé en 4e position, avec 7,53 % des suffrages exprimés, Michel Dumont, Maire du 7e de 2002 à 2008, Conseiller de Paris, prend acte du résultat du 1er tour des élections municipales dans le 7e arrondissement de Paris.

L’ancien Maire « remercie de leur confiance les électeurs du 7e arrondissement qui m’ont apporté leurs suffrages ».

« Ils se détermineront en conscience dimanche prochain », conclut Michel Dumont.

samedi, 15 mars 2014

LETTRE OUVERTE A MADAME DATI

LETTRE OUVERTE du 10 mars 2014 de Michel DUMONT à Madame DATI, Maire du 7ème arrondissement de Paris

Madame la Maire, Depuis quelques jours, je fais l’objet d’une attaque ciblée de votre garde rapprochée sur mon mandat de Maire du 7ème arrondissement de Paris de 2002 à 2008.

Vous déclarez et écrivez que vous avez « réussi à faire plus en un mandat que lors des trois précédents ». Quel est donc ce bilan impressionnant que les habitants du 7ème ont du mal à décrypter ?

Vous auriez pu venir le présenter lors de la réunion organisée au lycée Victor-Duruy. Mais vous avez préféré jouer le jeu de la chaise vide.

Auriez-vous quelques difficultés à le défendre ?

Curieusement, votre journal de campagne est totalement muet sur ce point, ce qui est étonnant de la part d’un Maire sortant.

Après l’épisode de l’annonce de votre crèche fantôme dans le journal municipal des mois de septembre-octobre 2013, vous vous vantez à présent du déblocage du chantier Laennec. Je vous rappelle que le chantier Laennec, dont j’avais sauvé la maison de gérontologie pendant mon mandat, était déjà sur les rails en 2008 lors de votre arrivée.

Les habitants du 7ème arrondissement peuvent légitimement revendiquer la vérité sur l’action de leurs élus, ce qui me conduit à vous proposer un débat public d’échange sur les deux dernières mandatures. Je ne doute pas que vous aurez à cœur d’exposer publiquement vos réalisations depuis 2008.

Dans l’attente de la réponse positive que, en tant que candidate à votre propre réélection, vous ne manquerez pas de faire à cette proposition, je vous prie d’agréer, Madame la Maire, l’expression de ma considération distinguée.

samedi, 8 mars 2014

COMMUNIQUE du 5 mars 2014

MICHEL DUMONT TACLE RACHIDA DATI ET CHRISTIAN LE ROUX LORS DE LA PRESENTATION DE SA LISTE ISSUE DE LA SOCIETE CIVILE

Lors de la présentation de sa liste « Agir pour le 7ème » le 4 mars devant son comité de soutien, Michel Dumont, Maire du 7e de 2002 à 2008, Conseiller de Paris, candidat aux élections municipales dans le 7e arrondissement de Paris, a de nouveau taclé Rachida Dati en pointant son désintérêt pour les habitants du 7e.

Revenant sur l’absence remarquée de la Maire sortante à un débat organisé au lycée Victor Duruy le lundi 3 mars, il a souligné la « discrétion » de sa campagne, qui s’explique « par sa crainte de se retrouver confrontée aux réalités du terrain et à l’absence de bilan de sa mandature ».

« Rachida Dati doit également redouter de se trouver interpellée sur la question du cumul des mandats, qui ne manquera pas de se poser si elle est réélue puisqu’elle est également députée européenne », a relevé l’ancien Maire.

Michel Dumont a également évoqué les cinq rencontres organisées avec Christian Le Roux, responsable d’une autre liste dissidente de droite, et regretté le refus réitéré de ce dernier de s’unir pour une liste commune.

Avec à ses côté sa colistière Martine Namy-Caulier, Première adjointe au Maire, Conseillère de Paris, l’ancien Maire a présenté les 12 autres membres de sa liste, tous issus de la société civile.

Voici l’équipe complète :

1 - Michel DUMONT 62 ans, trois enfants - Directeur d’Assurance Maire du 7e de 2002 à 2008 Conseiller de Paris Quartier Gros Caillou

2 - Martine NAMY-CAULIER 69 ans, quatre enfants - Galeriste 1re Adjointe au Maire du 7e Conseillère de Paris Quartier Gros Caillou

3 - Maxime TASSIN 32 ans - Responsable Relations institutionnelles Quartier Invalides

4 - Chantal OSWALD 65 ans - Praticienne de santé Quartier Gros Caillou

5 - Olivier BIDOU 73 ans, quatre enfants - Artisan Imprimeur Conseiller Prud’hommes à Paris Président d’une association d’Anciens Combattants du 7e Quartier Ecole Militaire

6 - Frédérique VIDAL 50 ans, un enfant - Consultante en accompagnement, Coach Quartier Gros Caillou

7 - Gonzague de WARESQUIEL 38 ans, deux enfants - Courtier en art Officier de réserve Quartier Invalides

8 - Jeannette VILLENEUVE 53 ans, quatre enfants - Conservateur du patrimoine Présidente d’une association du 7e Conseillère du Quartier Ecole Militaire Quartier Ecole Militaire

9 - Rémi BOURLIER 55 ans, deux enfants - Médecin anesthésiste-réanimateur Conseiller du quartier Saint-Thomas d’Aquin Quartier Saint-Thomas d’Aquin

10 - Ghislaine BRATEAU 68 ans, deux enfants - Fondatrice de l’association « En attendant bébé » Présidente et administratrice d’associations du 7e Conseillère du quartier Saint-Thomas d’Aquin Quartier Saint-Thomas d’Aquin

11 - Martin VALLUIS 31 ans, un enfant - Avocat Quartier Invalides

12 - Flavie PHILIPON 19 ans, étudiante Quartier Saint-Thomas d'Aquin

13 Jean-Sébastien SAUVOUREL 35 ans, Chargé de mission Quartier Invalides

14 Diane de COUSSERGUES 33 ans, deux enfants - Attachée de presse Quartier Gros Caillou

lundi, 24 février 2014

20 fevrier 2014

MICHEL DUMONT SALUE LA MEMOIRE DE JEAN CHARBONNEL

Michel Dumont, Maire du 7e de 2002 à 2008, Conseiller de Paris, candidat aux élections municipales dans le 7e arrondissement de Paris, exprime sa très vive émotion à l'annonce du décès de Jean Charbonnel, ancien ministre et grande figure du gaullisme, maire emblématique de Brive pendant 30 ans.

« Ce fut un honneur pour moi de le voir présider mon comité de soutien aux élections municipales 2014 dans le 7e arrondissement », déclare Michel Dumont.

« J’ai mené 18 batailles électorales », avait indiqué Jean Charbonnel, le 10 décembre, devant les membres du comité de soutien de la liste « Agir pour le 7ème », avant de réaffirmer sa confiance en Michel Dumont pour sa candidature à l’élection municipale du 7e arrondissement de Paris.

« Je rends hommage à sa mémoire d'homme d'État au service de ses concitoyens et à sa clairvoyance tout au long de son parcours », conclut Michel Dumont.

COMMUNIQUE du 21Fevrier 2014

MICHEL DUMONT REPOND AUX INVECTIVES DE RACHIDA DATI

Michel Dumont, Maire du 7e de 2002 à 2008, Conseiller de Paris, candidat aux élections municipales dans le 7e arrondissement de Paris, souhaite réagir sans polémique ni attaque stérile aux propos désobligeants de Rachida Dati du mercredi 19 février sur LCI et Radio Classique.

Affirmer de façon péremptoire avoir fait plus en une mandature que ses trois prédécesseurs « est tout simplement indécent », estime l’ancien Maire, pour qui « Madame Dati ne se grandit pas en invectivant ses concurrents au poste de Maire du 7e arrondissement ».

« Je suis fier de mon bilan de Maire de 2002 à 2008 ; j'ai notamment ouvert une crèche municipale, ce que Madame Dati n’a pas réussi à faire ! », précise Michel Dumont.

« Je n'ai pas de leçon de conviction à recevoir de cette personne qui n'a qu'un seul objectif : faire table rase du passé à la Mairie du 7e en allant jusqu'à déboulonner les plaques des élus », poursuit-il.

« Je n'ai ni haine, ni rancœur personnelle. Je défends mes convictions, celles que je mets en œuvre depuis 30 ans au service de Paris, des Parisiens et de mon pays », conclut l’ancien Maire.

lundi, 17 février 2014

COMMUNIQUE DU 16 FEVRIER 2014

ABSENCE D’UNION DES DIVERS DROITE DANS LE 7EME : MICHEL DUMONT FAIT UNE MISE AU POINT

Michel Dumont, Maire du 7e de 2002 à 2008, Conseiller de Paris, candidat aux élections municipales dans le 7e arrondissement de Paris, tient à rappeler avoir à diverses reprises proposé une liste d’union à Christian Le Roux, dirigeant d’une liste indépendante de l’UMP, et à Martine Aurillac, présidente de son comité de soutien.

« Mes multiples propositions ont toujours été rejetées, et semble-t-il définitivement depuis que Christian Le Roux a rendu sa liste publique », déplore l’ancien maire, qu’un sondage publié le 23 janvier par le Nouvel Observateur sur les intentions de vote des électeurs du 7e avait placé devant Christian Le Roux.

Michel Dumont regrette d’autant plus cette situation que sa liste « Agir pour le 7ème », menée en tandem avec sa colistière Martine Namy-Caulier, première adjointe au Maire du 7e, Conseillère de Paris, poursuit le même objectif que celle de Christian Le Roux : proposer une alternative à droite crédible face à l’absence de politique municipale de Rachida Dati, tout en soutenant la candidature de Nathalie Kosciusko-Morizet à la Mairie de Paris.

« Si nous soutenons sans réserve la candidature de Nathalie Kosciusko-Morizet car nous appelons de nos voeux l’alternance à la Mairie de Paris », explique Michel Dumont, « en revanche, nous dénonçons, dans le 7e arrondissement, le bilan de la mandature de Rachida Dati, qui n’a rien obtenu ni entrepris durant les six années écoulées ».

Selon Michel Dumont, le mandat de député européen de Rachida Dati, qui nécessite un engagement à 100 %, « est incompatible avec la fonction de Maire d’arrondissement et de Conseiller de Paris qui est particulièrement prenante, notamment en début de mandature avec des enjeux décisifs pour l’avenir de Paris et du 7e arrondissement ».

« Au final, les habitants du 7e seront les grands oubliés de Rachida Dati, et ce n’est ni leur souhait ni leur intérêt », conclut Michel Dumont.

dimanche, 9 février 2014

COMMUNIQUE du 6 février 2014

Michel Dumont déplore l’absence d’union des divers droite dans le 7ème

Michel Dumont, Maire du 7e de 2002 à 2008, Conseiller de Paris, candidat aux élections municipales dans le 7e arrondissement de Paris, déplore l’absence d’union des divers droite dans cet arrondissement.
« À la suite de mon appel au rassemblement, une rencontre a été organisée avec Christian Le Roux, responsable d’une autre liste indépendante de droite, mais aucun terrain d’entente n’a pu être trouvé », constate Michel Dumont.
Il regrette d’autant plus cette situation que sa liste « Agir pour le 7ème », menée en tandem avec sa colistière Martine Namy-Caulier, première adjointe au Maire du 7e, Conseillère de Paris, vient de prouver sa capacité de rassemblement.
En effet, Maxime Tassin, responsable de la liste « Le 7e en mouvement pour une droite citoyenne », puis Olivier Bidou, dont la liste « 7ème libre » opposée au parachutage imposé de Rachida Dati avait frôlé les 5 % lors de l’élection municipale de 2008, ont successivement rejoint l’équipe de Michel Dumont.
Un sondage publié le 23 janvier par le Nouvel Observateur sur les intentions de vote des électeurs du 7e arrondissement avait placé Michel Dumont devant Christian Le Roux.
Ces résultats confirment la légitimité et la notoriété de Michel Dumont, ancien Maire du 7e. Ils révèlent également une réelle attente de la part des électeurs du 7e pour une liste de droite alternative face à l’absence de politique municipale de Rachida Dati.
C’est pour répondre à cette attente, constatée chaque jour sur le terrain, que Michel Dumont continuera à œuvrer pour un rassemblement.

COMMUNIQUE du 6 février 2014

Michel Dumont déplore l’absence d’union des divers droite dans le 7ème

Michel Dumont, Maire du 7e de 2002 à 2008, Conseiller de Paris, candidat aux élections municipales dans le 7e arrondissement de Paris, déplore l’absence d’union des divers droite dans cet arrondissement.
« À la suite de mon appel au rassemblement, une rencontre a été organisée avec Christian Le Roux, responsable d’une autre liste indépendante de droite, mais aucun terrain d’entente n’a pu être trouvé », constate Michel Dumont.
Il regrette d’autant plus cette situation que sa liste « Agir pour le 7ème », menée en tandem avec sa colistière Martine Namy-Caulier, première adjointe au Maire du 7e, Conseillère de Paris, vient de prouver sa capacité de rassemblement.
En effet, Maxime Tassin, responsable de la liste « Le 7e en mouvement pour une droite citoyenne », puis Olivier Bidou, dont la liste « 7ème libre » opposée au parachutage imposé de Rachida Dati avait frôlé les 5 % lors de l’élection municipale de 2008, ont successivement rejoint l’équipe de Michel Dumont.
Un sondage publié le 23 janvier par le Nouvel Observateur sur les intentions de vote des électeurs du 7e arrondissement avait placé Michel Dumont devant Christian Le Roux.
Ces résultats confirment la légitimité et la notoriété de Michel Dumont, ancien Maire du 7e. Ils révèlent également une réelle attente de la part des électeurs du 7e pour une liste de droite alternative face à l’absence de politique municipale de Rachida Dati.
C’est pour répondre à cette attente, constatée chaque jour sur le terrain, que Michel Dumont continuera à œuvrer pour un rassemblement.

dimanche, 2 février 2014

COMMUNIQUE du 28 janvier 2014

NOUVEAU RALLIEMENT POUR MICHEL DUMONT DANS LE 7EME ARRONDISSEMENT OLIVIER BIDOU REJOINT LA LISTE « AGIR POUR LE 7EME »

Olivier Bidou, qui avait conduit aux municipales de 2008 la liste « 7ème libre » opposée au parachutage imposé de Rachida Dati et dont le score avait frôlé les 5 %, a décidé de faire équipe avec Michel Dumont, Maire du 7ème de 2002 à 2008, Conseiller de Paris, candidat aux prochaines élections municipales dans le 7ème arrondissement.

« C'est le choix de la légitimité et de l'efficacité », estime Olivier Bidou.

De son côté, Michel Dumont « se réjouit de pouvoir bénéficier du dynamisme et de la motivation d’Olivier Bidou et de son équipe ».

Après le ralliement récent de la liste « Le 7ème en mouvement pour une droite citoyenne » dirigée par Maxime Tassin, la liste « Agir pour le 7ème » « prouve une nouvelle fois sa capacité de rassemblement », constate Michel Dumont.

Après les résultats du sondage publié sur les intentions de vote dans le 7ème par le Nouvel Observateur, Michel Dumont se trouve conforté dans sa légitimité à diriger une liste de droite alternative crédible face à Rachida Dati.

Michel Dumont renouvelle son appel à l’union lancé à Christian Le Roux dans son communiqué du 24 janvier.

- page 1 de 22